COVID-19 : les consultants européens appellent à une évolution du programme EIC Accélérateur

Le Groupe de Travail Européen des Consultants en Innovation (EWGIC), dont Euronovia est partenaire, prend position sur la mise en œuvre du programme EIC Accélérateur, suite à la crise actuelle sans précédent liée au COVID-19.

COVID-19 : l’EIC Accélérateur au bord de la rupture

L’appel EIC Accelerator clôturé en mars 2020 a été repoussé de 2 jours afin de laisser du temps aux entreprises souhaitant déposer des dossiers pour lutter contre l’épidémie liée au COVID-19. Cependant l’enveloppe financière allouée aux entreprises est restée inchangée, alors que les candidatures ont plus que doublées : en moyenne, l’EIC reçoit environ 1800 demandes, celles-ci sont passées à environ 4000. Il est estimé un taux de succès de seulement 1% des candidatures à cet appel.

Dans ce contexte, le COVID-19 va-t-il signer la fin de l’EIC Accélérateur ? Ou l’EIC accélérateur pourra-t-il réanimer les PME européennes championnes dans leurs domaines, actuellement en grande difficulté ? Seul le temps le dira. Selon l’EWGIC, il est encore possible d’agir et de changer d’issue.

EIC Accélérateur : 3 principaux défis à relever

Selon l’EWGIC, les 3 principaux problèmes à résoudre concernent :

  • la sursouscription : l’afflux des demandes de financement aura des effets négatifs sur le programme et le nombre de PME financées à moins d’augmenter les budgets ou limiter le nombre de resoumissions,
  • les critères d’évaluation doivent être clarifiés pour assurer un traitement équitable de toutes les propositions,
  • les projets en cours doivent pouvoir continuer, grâce à un préfinancement supplémentaire et à des méthodes de reporting simplifiées.

Un appel à la création d’un “EIC Airdrop”

Le 7 avril 2020, l’EWGIC a publié un position paper qui appelle le Parlement et la Commission européenne à prendre des mesures immédiates, en lien avec l’Agence exécutive des PME (EASME). Au cœur des recommandations : faire évoluer l’EIC Accélérateur vers un “EIC Airdrop” et continuer à financer les start-ups et les PME innovantes, déjà durement affectées par la situation.

Des propositions concrètes

Dans ce contexte inédit, l’EWGIC propose la mise en œuvre rapide de recommandations concrètes dans le cadre de l’EIC Accélérateur, au bénéfice des start-ups et des PME innovantes :

  • Augmenter les budgets, limiter le nombre de soumissions et simplifier et clarifier les règles du jeu,
  • Fournir des guides détaillés et des cas pratiques aux évaluateurs, revoir le critère de “non-bankability” et évaluer les évaluateurs,
  • Simplifier et accélérer les démarches administratives et l’instruction des projets sélectionnés, simplifier les méthodes de reporting et proposer un préfinancement additionnel,
  • Ouvrir un appel à projet supplémentaire entre mai et octobre 2020 sur l’EIC Accélérateur, ainsi qu’un budget spécifique réservé aux projets liés au COVID- 19.

Liens utiles :

S'ABONNER À LA NEWSLETTER